MICHEL COUVREUR – SINGLE MALT – Overaged

Michel Couvreur était à l’origine un producteur et négociant de vin de Bourgogne. Il achète les caves du Molet à Bouze-lès-Beaune en 1956, puis travaille en Écosse ou il apprend la fabrication du whisky. Cet embouteilleur indépendant belge se spécialise dans les whiskies vieilli en fûts de Xérès et de Porto principalement. Chose importante, il ne précise jamais sur les étiquettes l’origine de la distillerie. Michel Couvreur considère que « 90 % de la qualité d’un whisky provient du fût, et seulement 10 % du procédé de distillation ». Décédé le 17 août 2013 à l’âge de 85 ans, c’est sa fille et son mari qui ont repris l’affaire, aidé du maitre de Chai. L’ensemble des whiskies Michel Couvreur sont vieillis dans leur cave à Bouze-lès-Beaune. C’est une cave exceptionnelle, de 150 mètres de galeries creusées au cœur de la roche bourguignonne. Elle offre de parfaite conditions pour la maturation du whisky (humidité, silence, calme et profondeur). Les whiskies Michel Couvreur sont le travail minutieux d’assemblage, chaque fût est suivi individuellement et chaque bouteille nécessite un soin tout particulier (bouchage, cirage et étiquetage à la main). Ceux sont des whiskies d’une très grande qualité avec beaucoup de rondeur et d’équilibre. Michel Couvreur a une vision révolutionnaire et très personnelle du whisky : plus que le terroir ou le travail du distillateur, le spiritueux de céréales devient whisky par son élevage en fûts de bois. Il le comparera à une fécondation, à laquelle il va consacrer son travail et ses recherches à partir de 1978…en Bourgogne et en France.

Michel Couvreur Overaged 43% est issu d’un assemblage de whiskies de 12 ans minimum, 20 ans maximum et vieillis en fûts de xérès pedro ximenez en Bourgogne. C’est un whisky légérement tourbé distillé en Écosse et réduit à 43% avec de l’eau des Pentland Hills. Il a été élu « meilleur whisky européen » à la International Whisky Competition de 2013.

Caractéristiques : 

Nez : Notes de fleurs séchées, de tabac blond, de vin de Jerez et d’amande.

Bouche : Grasse et légèrement tourbée, arômes de fruits et de tabac blond.

Finale : Longue et fumée. 

138,00